Ramène ta coquille !

Les escargots, ces super-héros

Rares sont les endroits où on ne peut pas les trouver. Du fond des lacs jusqu’aux falaises de haute montagne, les escargots sont d’une grande importance pour la nature. Ces « professionnels du recyclage » découpent, avalent et digèrent la matière organique pour la transformer en humus. Leur célèbre bave améliore la fertilité du sol. Enfin, ils sont une source de nourriture pour plein d’animaux.

Escargot petit-gris
Escargot de Bourgogne
Escargot des bois
Une diversité menacée

Parmi les 254 espèces de gastéropodes connues en Suisse, 145 escargots et 23 limaces se rencontrent en Valais. Hélas, derrière leur familiarité apparente se cache une grande fragilité : 41% des espèces sont menacées selon la dernière liste rouge suisse. Très sensibles à la destruction des milieux naturels, à l’utilisation de pesticides et, de plus en plus, aux changements climatiques, ces sentinelles sonnent l’alarme sur l’état de la planète.

Mission coquilles !

Pour protéger nos amis à coquille, et avec eux toute la nature, il est important de mieux les connaître. Ainsi, le Musée de la nature du Valais s’est donné pour mission de constituer une collection scientifique de référence en coquilles. Ces archives d’un passé récent permettront non seulement de documenter la biodiversité, mais aussi de comprendre notre environnement en constante évolution.

Joignez l’aventure
Récolter des coquilles

L’idée est simple et ludique : collectez les coquilles d’escargots vides que vous rencontrez durant vos activités en plein air, en Valais. Ramassez autant d’espèces que possible mais pas plus de 10 coquilles par site. Aucune connaissance particulière n’est demandée, pas non plus d’engagement de votre part : l’action peut se faire en une occasion unique ou se répéter à l’envi, que ce soit au hasard d’une promenade ou après une recherche méthodique.

Où et comment trouver des coquilles ?

Tous les milieux sont intéressants : forêts, jardins, villes, prairies, champs, berges, montagne… Nos conseils ? Cherchez avec précaution sous les pierres et la végétation, dans la litière et les mousses ou encore au pied des murs et falaises. Attention, dans les sites protégés, ne quittez pas les sentiers et respectez les règles en vigueur.

Même les plus petites !

La plupart des coquilles sont minuscules : elles ne mesurent que quelques millimètres. Les enfants sont doués pour les repérer ! Une astuce ? Dispersez une pincée de terre sur une feuille de couleur, vous pourrez ainsi repérer à la loupe les coquilles claires et les foncées. Puis remettez la matière là où vous l’avez prélevée.

Découvrir 11 portraits d’escargots communs ou emblématiques du Valais.

Préparer vos coquilles

Nettoyez les coquilles délicatement en les trempant dans l'eau et en les frottant avec les doigts ou une petite brosse, par exemple une brosse à dents à soies souples. Mais si les coquilles sont trop petites ou fragiles, ne prenez pas le risque de les nettoyer.

Posez-les dans une boite rigide, idéalement protégées par un rembourrage. Ajoutez impérativement les indications du lieu (adresse et/ou coordonnées) et de la date de récolte, par exemple en utilisant ce formulaire.

Envoyer les coquilles

Jusqu’au 31 décembre 2022, envoyez votre colis par la Poste au Musée de la nature ou déposez-le directement à l’accueil.

  • Musée de la nature du Valais, Rue des Châteaux 12, 1950 Sion

Autre possibilité : apportez vos trouvailles à l’occasion des journées thématiques du 18 mai ou du 4 septembre.

Si vous souhaitez être informé.e de la détermination de vos coquilles, n’oubliez pas de nous communiquer votre adresse postale ou e-mail. Nous vous contacterons durant l’année.

Evénements pour l’année de l’escargot

Vous trouverez prochainement dans notre agenda plusieurs événements sur ce thème, proposés par le Musée de la nature et tous les partenaires du projet.