Image
Blumenwiese vor einem Schulhaus im Mai und Juli, nach dem radikalen Schnitt gibt es keine Blüten mehr.

D'un seul coup, l'habitat vital disparaît

A des dates fixes, les prairies extensives des surfaces agricoles de promotion de la biodiversité peuvent être fauchées. Dans les zones urbaines aussi, entre fin juin et début juillet, des grandes prairies mais aussi de petites surfaces vertes présentes aux pieds d'arbres ou sur les îlots de circulation sont souvent fauchées simultanément dans toute une zone. En l'espace de quelques heures, des sources de nourriture et l'habitat de nombreux petits organismes disparaissent ainsi. Une coupe échelonnée pourrait y remédier.
Image
Eine ausgestreckte Hand, gefüllt mit drei leeren Gehäusen von Schnecken.

Ramène ta coquille !

Vous aimez les chasses au trésor ? Alors fêtez avec nous l’année de l’escargot ! En 2022, Nos voisins sauvages Valais vous invite à ramasser les coquilles vides d’escargots terrestres et à les amener au Musée de la nature du Valais. Votre geste contribuera à la recherche scientifique et à la protection de la biodiversité.

Dernières observations

Image
Grosser, naturnahe gepflegter Bauerngarten mit vielen blühenden Blumen

Les jardins, refuges pour les plantes menacées

Des espèces indigènes menacées pourraient être plus souvent plantées dans des jardins et des parcs. Des recommandations sont désormais disponibles pour ce que l’on appelle « Conservation Gardening ». Mis en œuvre à grande échelle, ce jardinage de conservation de la nature pourrait être un complément aux efforts existants pour la préservation de la biodiversité et associer plus de personnes à la protection de la nature.
Image
Zwei Personen schauen mit dem Fernglas aus dem Fenster

Faites-nous part de vos observations

Elles nous intéressent et font avancer la science!
Image
Vue de Neuchâtel de nuit avec son éclairage nocturne

Partons à la recherche du ver luisant avec la plateforme « Nos voisins sauvages »

Le ver luisant, cet insecte mystérieux qui brille dans la nuit, est bien répandu en Suisse, et notamment sur la commune et ses alentours. Le rétrécissement de son espace de vie et la pollution lumineuse le poussent cependant à déserter nos parcs et nos bois. Dans le cadre de ses actions menées pour éliminer l’illumination superflue, la Ville de Neuchâtel s’associe à la plateforme « Nos voisins sauvages » afin de sensibiliser la population aux besoins d’obscurité de nombreuses espèces.
Image
Tigerkatze mit bunter Halskrause auf einer Wiese

Des collerettes colorées protègent les oiseaux des chats

Habiles chasseurs, les chats domestiques s'emparent chaque année de millions d'animaux sauvages, dont de nombreux oiseaux. Une étude récemment publiée par SWILD et la Station ornithologique suisse de Sempach a révélé que les collerettes colorées et les clochettes pour chats sont des mesures efficaces et respectueuses des félins, qui permettent d'endiguer leur succès de chasse et de sauver la vie de centaines de milliers d'animaux sauvages.