Musaraigne couronnée
Sorex coronatus

Bild
Schabrackenspitzmaus auf dem Boden
biologie
Biologie
menschtier
Homme & Animal
tipps
Conseils
galerie
Galerie
karte
Carte

Biologie

La musaraigne couronnée possède un large spectre alimentaire comprenant notamment divers invertébrés, les vers de terre étant la source de nourriture la plus importante. Elle vit plus sous terre que les autres espèces de musaraignes, car elle y chasse. Elle a besoin d’une couche végétale dense couvrant le sol pour s’abriter et d’un bon réseau de crevasses et galeries pour chasser. Elle passe beaucoup de temps à chercher un territoire approprié qu'elle défend ensuite contre ses rivaux, s'assurant ainsi des réserves alimentaires suffisantes pour la période hivernale froide et pauvre en nourriture. Les femelles sont particulièrement territoriales pendant la période de reproduction de février à novembre, elles donnent naissance à 2 à 6 petits après une période de gestation de 24-25 jours ; 2-5 portées par an. La maturité sexuelle est atteinte après 6 à 7 mois, ce qui permet aux jeunes femelles nées tôt au printemps d’avoir une première portée à l’automne de la même année ; longévité : jusqu'à 1,5 ans.

Difficile à distinguer de la musaraigne carrelet (Sorex araneus, en Suisse généralement au-dessus de 1000 m, mieux adaptée au froid) et de la musaraigne du Valais (Sorex antinorii), reconnue comme une espèce à part entière depuis 2002 et présente dans les Alpes. Ces trois espèces ne peuvent pas être distinguées uniquement par des critères morphologiques, et requièrent des analyses génétiques. La musaraigne pygmée (Sorex minutus), un des plus petits mammifères de Suisse, est également très similaire à la musaraigne couronnée, hormis la queue plus épaisse et aussi longue que le corps.  

Signes distinctifs

Coloration du dos plutôt brun foncé, du ventre gris clair. La fourrure douce et brillante recouvre partiellement les oreilles. Pointe des dents brun rougeâtre.

Appartient à
Physique

Longueur tête-corps 6,8-8 cm,
queue 3,8-5,7 cm,
poids jusqu'à environ 10 g

Confusions possibles

Musaraigne musette, musaraigne pygmée, musaraigne du Valais

Degré de menace

Non menacée

Période d’activité

Active toute l'année ; surtout au crépuscule et en milieu de nuit, durant laquelle elle utilise l'écholocation pour se déplacer dans l'obscurité

Lebensraum

Différents habitats avec une bonne couverture végétale : prairies, forêts, parcs mais aussi berges de cours d’eau.

Homme & animal

Menaces
  • Les chats : Les chats s'attaquent souvent aux musaraignes mais ne les mangent pas car ils n’en apprécient pas le goût.
  • Les pièges : Sécurisez les endroits aux parois verticales, comme les sauts-de-loup, où les musaraignes peuvent tomber sans réussir à en sortir par leurs propres moyens. Ou proposer des aides à la sortie (rampe).
Mesures de soutien
Un désordre ordonné est vital!

Toutes les musaraignes aiment les haies avec une strate herbacée dense, de l'herbe feutrée, des tas de compost, de pierres et de branches. Elles y trouvent un abri et des endroits pour faire leur nid. Laissez des bandes d'herbe dans le jardin, par exemple, le long des murs ou des clôtures. Remettez le rangement du jardin au printemps. Ces mesures créent de nombreuses cachettes pour les petits mammifères, notamment les musaraignes. Vous pouvez aussi promouvoir une conception plus naturelle des jardins dans votre quartier. N'utilisez jamais de pesticides dans le jardin.

Conseils

Toujours à la recherche de nourriture

On sait peu de choses sur la musaraigne couronnée. Comme toutes les musaraignes, elle a un besoin énergétique très élevé et doit donc constamment chercher de la nourriture. Le régime alimentaire de la musaraigne couronnée est majoritairement composé d'arthropodes, mais elle reste opportuniste, et peut consommer des escargots, des limaces, des vers de terre, voire de petits vertébrés et des cadavres. Elle  préfère une végétation riche en lisière de forêt, dans les haies et sur les rives des plans d'eau.

Notre chat: un chasseur scientifique!

Comme toutes les musaraignes, elle est difficile à trouver et à observer. La plupart des rencontres sont dues au hasard. Toutefois, il arrive que les chats en ramènent à la maison, n’hésitez pas à signaler ces observations en faisant des photos de l’animal en plaçant à côté une pièce de monnaie pour permettre de mieux évaluer la taille. Il est important que la queue soit sur la photo pour une identification sûre, puisque ce critère distingue la musaraigne couronnée de la musaraigne pygmée.

On devine les dents rouges sur cette musaraigne couronnée.

Galerie

Pages 1
jusqu'à1

Carte

La représentation des lieux d'observation se fait avec Google Maps.
Ce n'est cependant que possible, si vous donnez votre accord à la déclaration de confidentialité.
Pour ce faire, cliquez dans la barre bleue ci-dessous sur "j'accepte" et actualisez ensuite le navigateur.